rss

{ ICI OU LÀ }

Saison culturelle
invit

Cartographie sensible

Collectif de Geographie Subjective

Proposer une topographie de la ville d’Indre révélant une géographie sensible, buissonnière et parfaitement inexacte. Une vision à la fois personnelle et collective du territoire habité, qui ne se base pas sur des données réelles (comme la distance, la disposition et la fonction sociale des lieux) mais plutôt sur les souvenirs, les histoires de lieux intimes, les idées préconçues, les croyances… Une carte qui raconte, aux autres son quartier, son territoire, ses chemins.
Tel est le projet mi artistique mi géographique de la carte de géographie subjective.
Avec l’aide d’une équipe de d’artistes géographes constituée autour de Catherine Jourdan, les enfants des écoles d’Indre vont écrire cette année leur carte de la commune.

L’élaboration de la carte à commence en octobre 2012 par un collectage auprès des enfants. En janvier, la résidence dans le labo mobile de l’équipe des artistes-géographes s’est déroulée avec les enfants des classes de CM2 de Jules Ferry et CE1-CE2 de Pierre Mara.

Phase 1 / octobre-decembre

Avec la complicité des enseignants, les enfants de la grande section maternelle au CM2 des écoles publiques Jules Ferry et Pierre Mara ont répondu en octobre à un petit questionnaire, libre et très personnel, sur lequel ils ont pu exprimer par les mots et les images leurs perceptions de leur ville. Toutes ces confidences ont été parcourues, épluchées, triées, synthétisées par les artistes, qui ont proposé ensuite à quelques classes d’explorer les lieux un peu plus loin.

En décembre, certains avaient alors pour mission de représenter les « Hautes-Herbes », d’autres de rebaptiser quelques rues ; un petit groupe a proposé de définir ce qu’il se joue au parc, un deuxième de faire l’inventaire des lieux de la ville sécurisés ou non… Cette vaste collecte va permettre d’esquisser en janvier une première ébauche de la carte d’Indre.

Voici une sélection d’illustrations des enfants issues du questionnaire et répondant à l’une ou l’autre de ces deux questions :
« Peux-tu dessiner ce qui est important pour les adultes à Indre ? »
« Peux-tu dessiner un endroit d’Indre qui est important pour les enfants ?« 

phase 2 / janvier

Les 14, 15, 21 et 22 janvier, les classes de CE1-CE2 de l’école Pierre Mara et de CM2 de l’école Jules Ferry ont planché sur la réalisation de la carte dans le labo mobile et éphémère installé par les artistes dans l’une puis l’autre école. Discussions, esquisses, gribouillages, ratures, impressions, représentations, récits, débats, réimpressions… étaient au programme de cette résidence. Les enfants de ces 2 classes se sont succédés par petits groupes dans ce labo, ont régulièrement présenté à leurs camarades l’état de la carte, les ont sollicités pour apporter des représentations graphiques et des points de vue complémentaires, et ont élaboré petit à petit la carte subjective des enfants indrais.

Les ateliers en images

et en sons

recueil des paroles

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Phase 3 / sortie de la carte

La carte a été rendue publique le 19 février. Improvisés colleurs d’affiches, les enfants ont placardé ce jour là un certain nombre d’exemplaire dans la ville. Également présente en grand format dans certaines sucettes, elle restera visible jusqu’au 2 avril.

A l’occasion de la présentation de la carte, les enfants des 2 classes de CM2 de Jules Ferry et de CE1-CE2 de Pierre Mara ont réalisé un petit détournement dans la ville. Nous avons filmé ce clin d’œil, comme une trace dans le réel de la carte subjective… Voici les images.


Carte subjective d’Indre par geographiesubjective

la carte d’indre vue par les enfants

 

L’objet est en vente au service culturel à 5€.

Conception du projet : Catherine Jourdan
Graphisme : Pierre Cahurel, Jacky Foucher avec l’aide de Catherine Jourdan
Animation d’ateliers : Catherine Jourdan, Pierre Cahurel et Jacky Foucher

///////////////////////////////////////////////////////////////////

http://www.geographiesubjective.org/

Les commentaires sont fermés.

saison 2018 2019
Projet propose par